La flexibilisation des marchés du travail

la-flexibilisation-des-marches-du-travail.jpg

La flexibilisation des marchés du travail  se trouve parmi les instruments mis à disposition des entreprises pour s’aligner aux évolutions de leur demande et ses affaires en général.

marches-du-travail.jpg

La flexibilité concerne toutes les ressources, notamment les ressources humaines, d’où la flexibilisation  des marchés de travail lorsque la situation se généralise. De cause à  effet, l’organisation du travail est parfois remise en cause pour s’adapter aux contraintes du marché.

Analyse de la flexibilisation des marchés du travail

La flexibilité du marché du travail  indique la possibilité de négociation entre les travailleurs et les employeurs  concernant les contrats de travail typiquement avantageux  pour les deux parties afin que la rémunération, les conditions de travail, l’effectif  des travailleurs peuvent être changés suivant la situation qui prévaut sans qu’il n’y ait de complications relationnelles et de gestion. A espérer que les échanges se passent avec facilité afin que les offreurs et les demandeurs de main d’œuvre sur le marché de travail   soient satisfaits des résultats dont l’accroissement des offres d’emploi.

flexibilisation.jpg
La flexibilisation des marchés du travail peut prendre  plusieurs formes, entres autres : la flexibilité quantitative externe,  l’externalisation ou sous-traitance, la flexibilité  quantitative interne,  la flexibilité fonctionnelle, la flexibilité salariale. Ces formes doivent être prévues dans la convention des deux parties.

Un marché du travail de plus en plus flexible

L’apparition du chômage de masse des années 70 a amplifié la flexibilisation des marchés du travail. Certaines populations  peuvent en souffrir mais la conjoncture  s’impose pour que les agents économiques  acceptent les risques de précarité. Les jeunes moins expérimentés et les immigrants peinent à trouver un emploi, alors que quelque part des entreprises ont des difficultés à occuper des postes. La situation est apparemment contradictoire et l’adéquation demande/offre d’emploi  est en situation difficile. Seule la flexibilisation des marchés du travail est la plus proche solution   où les entreprises s’adaptent à la réalité d’une part, et d’autre part les travailleurs acceptent la flexibilité quantitative interne  dont une faible rémunération ou un travail à la pièce. A noter que le marché de travail d’aujourd’hui devient de plus en plus flexible, multipliant l’emploi atypique.